BE Inject : du ciment biologique pour des tranchées artistiques

10 décembre 2020

BE Inject, qui fait partie de BESIX Group, a appliqué une technique d'injection du sol entièrement nouvelle. Elle a généré du ciment biologique pour un projet artistique unique, aux Pays-Bas.

BE Inject Loopgraaf voor de Vrede

Une expertise profondément enracinée

BE Inject a été fondée il y a quatre ans en tant que division de Franki Grondtechnieken, un entrepreneur néerlandais qui fait lui-même partie de Franki Foundations. Ce dernier est le spécialiste des fondations de BESIX Group et fait partie du top 10 dans ce domaine en Europe, fournissant des réalisations complexes qui répondent aux normes les plus élevées en matière de conception, de qualité et de sécurité dans la construction.

Tranchées de la paix

En tant que spécialiste des injections dans le sol, Be Inject a été appelé à donner forme à un projet artistique unique aux Pays-Bas, en partenariat avec Groundwater Technology .

“Loopgraaf voor de Vrede" (traduit par "Tranchées de la paix") est un projet d'art paysager conçu par le Studio Marco Vermeulen pour les municipalités d'Eindhoven et Oirschot et Brabants Landschap aux Pays-Bas. Le projet est situé dans la lande, entre les deux municipalités. Son objectif est de renforcer l'identité et la reconnaissance de la région auprès du public.

Le projet couvre en partie un terrain d'entraînement de l'armée de terre. D’où l’idée du design, qui propose des tranchées sous la forme du célèbre symbole de la paix. Les visiteurs peuvent se promener dans les couloirs, de haut en bas et vice-versa.

3 500 injections pour créer du ciment biologique

Pour donner vie à cette conception unique, BE Inject et son partenaire ont appliqué une technique entièrement nouvelle dans le domaine des injections dans le sol.

En injectant des nutriments à environ 2 m sous le niveau du sol, des bactéries naturellement présentes ont été activées et transformées en calcite. Cette calcite maintient les grains de sable ensemble et stabilise le sol, un ciment biologiquement formé, en quelque sorte. Cela a permis à l'équipe de construire les murs de soutènement des tranchées et de les excaver ultérieurement.

La technique appliquée est exigeante. Environ 3 500 injections de terre ont été nécessaires pour suffisamment stabiliser le sol avant de pouvoir excaver. La première injection a permis de créer les bonnes conditions biochimiques avec une valeur de PH et une conductivité correctes in situ. Les équipes ont ensuite continué en injectant les nutriments pour activer le sol et le durcir. Le processus a dû être répété trois fois au total.

Une esthétique en adéquation avec un bénéfice durable

Le processus a nécessité un travail du sol beaucoup moins drastique que celui qu'aurait nécessité le béton. Comme les couches de sol naturel sont restées visibles pendant l'excavation, le mur a acquis la rugosité d'une tranchée creusée à la main. Cela a permis de garantir l'aspect esthétique du projet.

De plus, aucun CO2 n'a été émis lors de la formation des matériaux. La technique de BE Inject démontre parfaitement comment les experts en fondations de BESIX Group excellent dans la création de solutions durables pour un monde meilleur.

Regardez la vidéo ci-dessous pour voir le résultat final.

© Murat Karaagac
Member of logo